Domotique News n° 282 -oct 2013-

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

2,3 millions de propriétaires prêts à investir en domotique
A l’heure ou s’ouvre les salons Elec -Interclima et Batimat, le chiffre a de quoi redonner de l’espoir au marché. Encore faudrait il que les constructeurs soient plus percutant dans leur communication..
ÉDITORIAL
Une récente enquête Crédoc nous indique que 16% des propriétaires résidents sont disposés à investir dans une offre domotique. C’est peu mais cela représente quand même environ 2 ,3 millions de clients potentiels. Il suffirait que les constructeurs de systèmes amplifient leur communication, envoient des messages clairs et percutants aux futurs utilisateurs pour que l’on double le nombre de clients intéressés. Il reste encore 14% des personnes interrogées qui ne savent toujours pas ce qu’est la domotique. Le vivier se trouve surtout chez les propriétaires de moins de 40 ans et ceux qui vivent dans des maisons récentes. Là encore, on regrette que les constructeurs de individuelles est une attitude aussi timorée par rapport aux technologies domotique . Aussi, le consommateur se trouve-il en décalage entre l’univers technologiquement avancé du bureau ou de son automobile, et la vie dans un environnement domestique décalé . Toutes les études le montrent : la frontière entre la vie professionnelle et personnelle s’estompe de plus en plus sous l’influence des ordinateurs portables, tablettes ou smartphones. Pourtant 52% des personnes interrogées dans l’enquête européenne que vient de réaliser D-Link, travaillent déjà depuis leur domicile. L’étude révèle que les européens ont des attentes très ambitieuses en ce qui concerne les possibilités technologiques dans les années à venir, et que disposer d’une connectivité haut de gamme à leur domicile est une évidence. Ainsi, plus de la moitié des personnes interrogées (56 %) déclare que d’ici à 2020, elles envisagent de posséder chez elles leurs biens culturels, principalement ou exclusivement, sous format numérique. Et près des deux tiers (60 %) d’entre elles s’attendent à pouvoir contrôler à distance leur électroménager ou leurs installations domestiques d’ici à 2020. Parallèlement à l’amélioration des débits Internet à la maison, 56 % des personnes interrogées s’attendent à profiter de divertissements numériques en haute qualité sans problème de réseau, tandis qu’un peu plus de la moitié (52 %) veut pouvoir utiliser autant de bande passante que nécessaire sans devoir y réfléchir, pour stocker et sauvegarder automatiquement toutes les données numériques. Bien comprendre les attentes de sa clientèle future est indispensable pour concevoir produits et services adaptés. On constate encore trop souvent un décalage, non seulement de génération, mais aussi dans les besoins et les services. Ceux qui conçoivent les produits ne sont pas ceux qui les utiliseront. On oublie en particulier le WAF.. (Woman accepted factor), et nos ingénieurs à l’esprit bien charpenté ne répondent que très rarement à ces trois questions essentiels : Ce produit facilitera-t-il la vie ? Ce produit permettra-t-il de faire ce que l’utilisateur a envie de faire ? Ce produit présente- t-il un bon rapport coût-avantages ?
Bruno de latour

Domotique News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Recherchez un article par mot-clé:​

Le mensuel

Domotique News, éditée depuis 1988, est la première lettre des espaces de vie intelligents en Europe.

Vous voulez découvrir un exemplaire de notre revue et rejoindre nos newsletter?

Suivez-nous sur les réseaux

Articles récents

Commentaires récents

Rejoignez notre newsletter

Et recevez nos actualités, directement dans votre boîte mail !

Retour haut de page