TRES HAUT DEBIT: ENJEU NATIONAL

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Reconnu par les pouvoirs publics comme un défi majeur pour la France, les réseaux numériques de très haut débit sont désormais sur les rails. Un budget de 2,5 milliards va soutenir les usages, services et contenus innovants. Les acteurs de la Maison Numérique sont directement concernés.

Les règles du jeu sont désormais fixé. Les acteurs ont la visibilité suffisante pour lancer les investissements. Le Premier Ministre François Fillon annonçait depuis le quartier général de Dassault Systemes à Vélizy le cadre réglementaire du déploiement de la fibre optique en France, suivant les recommandations de l’ARCEP. Le nouveau réseau de très haut débit en fibre optique va transformer profondément les services aux utilisateurs. La  nouvelle année 2010 sera largement dédiée au très haut débit et à son déploiement équilibré fixe et mobile, sur l’ensemble du territoire. Espérons qu’une fois les questions d’installation de la fibre optique dans les immeubles, sera venu le temps des réflexions sur les usages et services. C’est là en effet que tout se joue. Convaincre l’assemblée générale des co-propriétaires des avantages du passage  au « très haut débit ». Et si ces derniers trouvent que l’ADSL suffit à leurs usages, la fibre optique ne rentrera pas dans l’immeuble. Quid alors de la rentabilité des opérateurs ? Sans négliger la nouvelle fracture numérique que va amplifier l’adoption ou non de la fibre optique en matière d’aménagement du territoire. Pour gérer les 4,5 milliards d’euros dédiés au développement de l’économie numérique, le gouvernement a décidé de créer un fonds pour la société numérique piloté par René Ricol. C’est lui que les acteurs du marché de la domotique et de la maison numérique devront convaincre par des contenus innovants. Evidemment pour justifier d’un réseau Très Haut Débit on pense immédiatement aux images. Outre l’audiovisuel, les jeux interactif, le cinéma, il y a la sécurité et la santé. Des applications visant à protéger un bâtiment via des caméras vidéo informant propriétaires ou gestionnaires sur leur téléphone mobile personnel, sont convaincantes. En bénéficiant d’un réseau Très Haut Débit, la vidéosurveillance a de très beaux jours devant elle. Doté d’un moteur 3D, comme ceux dont dispose Dassault Systèmes,  le leader mondial des logiciels de conception, de simulation et d’intégration numériques, le service prend une tout autre dimension. Il pourrait en être de même pour la télémédecine et les services de télésanté nécessitant des débits importants. La 3D va progressivement s’imposer comme un langage universel, un dénominateur commun. Les nouvelles générations der jeux vidéo en apportent la preuve . Ainsi le «  serious game » qui permet de découvrir, d’apprendre e de comprendre par l’expérience 3D. Le programme de mécénat de Dassault Systèmes «  Passion for Innovation » en est une brillante et convaincante démonstration. On y découvre en particulier comment aménager des espaces du quotidien pour prendre en compte le handicap des personnes souffrant de déficiences visuelles.

C’est seulement en proposant de nouveaux services convaincants et des contenus très innovants aux utilisateurs de demain, les réseaux à Très Haut Débit parviendront à s’imposer.


Bruno de Latour
241g

Domotique News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Recherchez un article par mot-clé:​

Le mensuel

Domotique News, éditée depuis 1988, est la première lettre des espaces de vie intelligents en Europe.

Vous voulez découvrir un exemplaire de notre revue et rejoindre nos newsletter?

Suivez-nous sur les réseaux

Articles récents

Commentaires récents

Rejoignez notre newsletter

Et recevez nos actualités, directement dans votre boîte mail !

Retour haut de page