C’est en octobre prochain que démarrera dans la banlieue de Tokyo le nouveau service u-Consent dans le cadre du test pilote de produits ménagers connectés. La société NTT Neomeit, spécialiste des services réseaux du groupe NTT, vient de lancer ce projet en collaboration avec la Tokyo University of Technology, la société V-cube Broad Communication (fournisseur de service sur Internet), et Fuji Seimitsu. Ensemble, ils vont tester un service de manipulation à distance des dispositifs connectables au foyer, combinant le réseau électrique du foyer, une connexion Internet à haut débit, et le téléphone mobile, sans nécessiter aucuns travaux d’installation.

Les spécialistes Japonais notent une recrudescence de la demande de dispositif permettant le contrôle d’appareils électriques à distance. Pour cela, il est nécessaire de disposer d’un réseau domestique, base d’une instalaltion domotique.

A quand une telle expérimentation en Europe et en France ?