MITSUBISHI vient de présenter un téléphone doté d’un écran LCD dont la particularité est de proposer un affichage sur les deux côtés. Du fait des contraintes de fabrication des écrans plats actuels, les constructeurs en sont réduits aujourd’hui à accoler dos à dos deux écrans LCD, ou plus précisément, leur dispositif de rétroéclairage, afin de proposer des téléphones à deux écrans.

Mitsubishi innove en proposant un écran constitué d’une matrice LCD classique, coincée entre deux dispositifs de rétroéclairage, eux-mêmes transparents. L’image de la matrice LCD peut donc être visible de chaque côté de l’écran. Le procédé entraîne logiquement une vision de l’image à l’endroit d’un côté, à l’envers de l’autre. Il propose une seconde déclinaison de son écran qui prévoit un changement ultrarapide de l’image (120 fois par seconde) en synchronisation avec les dispositifs de rétroéclairage associés à chaque face. De cette façon, une image à l’endroit est affichée de chaque côté de l’écran 60 fois par seconde. Les constructeurs de téléphones peuvent opter pour trois modes d’utilisation : vision frontale, vision arrière et vision simultanée des deux côtés.