Les techniciens ne sont généralement pas des psychologues. Il est préférable de mieux analyser les changements de comportements et d’usages des technologies.
A leur décharge, on mettra dans la balance la trop grande rapidité de diffusion de ces technologies que je qualifierais de technologies ubiquitaires.
A l’opposé des techniciens, il y a les designers qui eux perçoivent mieux les usages mais sont incompris des hommes de marketing. Enfoncés dans une culture et une formation dépassés, ces derniers sont perplexes . Ils sont souvent prisonniers entre les commerciaux – uniquement motivés par le chiffre d’affaire- et les technico commerciaux attirés par les innovations.
Conclusion : la designer que j’ai rencontré à Paris il y a quinze jours est frustrée ! Son innovation, en rupture avec tout ce qui se fait aujourd’hui dans le domaine des interrupteurs et commande d’environnement, est rejetée par ses supérieurs.
La direction frileuse (mais peut être a-t-elle raison) repousse le lancement de sa réalisation révolutionnaire mais tellement séduisante !!
Bruno de Latour
PS Je ne conseillerais trop la lecture de cet article
http://www.ecoinnovatio.com/05-07-au-11-07-2014/l-%C3%A9clairage-de-nidam-abdi/