Oki Electric Industry vient de mettre au point un système de fibre optique qui permet d’atteindre 160 Gbps. Selon la compagnie, il s’agit du premier réseau optique passif asymétrique haut débit de nouvelle génération utilisant un systeme hybride OTDM et OCDM , qui réalise une telle performance. La méthode utilisée par la société est un multiplexage qui tire profit des avantages à la fois de l’OTDM et de l’OCDM. En effet, l’OCDM peut identifier différents canaux optiques mais n’offre pas un multiplexage suffisant à cause des interferences entre les canaux. D’autre part l’OTDM permet de multiplexer efficacement de nombreuses informations sur une division temporelle, mais ne permet pas d’identifier les differents canaux optiques.