L’Internet est encore derrière la télévision. La crise économique pourrait bien modifier les comportements et révéler de nouveaux usages.

On se trompe très souvent sur les usages, et plus particulièrement lorsqu’il s’agit de produit innovant. Rappelons-nous que le poste de téléphone était destiné à transmettre des spectacles de théâtre… Une connaissance fine des profils des consommateurs et de leurs usages sera sans doute la clef des marchés. Riende tel que de mettre au point des lieux de vie pour tester ces nouveaux usages et en comprendre leur signification. La gestion technique de son univers domestique est un exercice c o m p l e x e . Précisément le projet Smarthouse lancé en 2004 a déjà produit un « Code of Practise », fruit d’un important travail d’experts européens. Une étude de l’institut de marketing GfK intitulé « Les Français et l’entertainment » révèle des informations précises sur les marchés de la musique, de la vidéo, du livre et des loisirs interactifs. A fin novembre 2008, les chiffres d’affaires des marchés physiques de la musique et de la vidéo étaient en forte baisse de respectivement 16% et 6%. Le livre était en légère baisse de 2% et les loisirs interactifs étaient les seuls en forte progression de 22 %.

« Dans un contexte de marchés difficiles pour certains produits culturels et de concurrence accrue entre des supports de divertissement plus nombreux, il est importantde bien connaître les profils des consommateurs et leurs usages », indique Philippe Person, directeur du pôle culture de GfK. C’est pourquoi cette étude a été retenu les thématiques suivantes : l’utilisation du temps libre, les achats, les bibliothèques physiques et numériques, le téléchargement illégal et les profils des consommateurs. Les habitudes de consommation et l’utilisation du temps libre sont fortement liées à la montée irrésistible d’Internet, qui s’affirme comme le vrai rival de la télévision en tant que média de loisirs. Pour l’instant, l’internet est encore le deuxième poste de temps de loisirs juste derrière la télévision. Cela pourrait prochainement changer. La crise aura un impact sur le temps libre , certainement sur les usages et les activités domestiques.
Excellente année 2009 à tous.
Bruno de Latour
Pour lire toute la lettre abonnez-vous.
dn228g