Estimé à près de 17 milliards d’euros en 2012, le marché de la sécurité/sûreté regroupe essentiellement les activités de sécurité électronique (alarme, contrôle d’accès, vidéosurveillance), la télésurveillance, la surveillance humaine, la sécurité intérieure de l’Etat, les équipements blindés, la serrurerie, le transport de fonds, etc… Dans la sécurité/sûreté, les évolutions sont assez différentes selon les secteurs. Si la sécurité intérieure de l’Etat a progressé de 15,6% en 2012, la lutte contre la démarque inconnue de 10,9%, la télésurveillance résidentielle de 6,9% et la sûreté aéroportuaire de 5,2%, on observe une progression de 2,5% seulement dans l’alarme et de 1,4% dans la vidéosurveillance, ce qui constitue un net ralentissement par rapport à 2011.
Par ailleurs, plusieurs secteurs sont en régression comme celui du contrôle d’accès (-1,1%), du gardiennage (-0,4%), de l’intervention sur alarme (-1,7%), de la serrurerie (-3,4%), de la télésurveillance professionnelle (-1,4%) ou encore du transport de fonds (-1,6%).
* données marché issues de l’Atlas 2013 d’En Toute Sécurité, www.security-info.com