La convergence du haut débit, du mobile et de la puissance des outils informatiques, bouscule l’économie des industries de la communication et des médias.
La compétition pour l’accès au consommateur et pour le contrôle du foyer numérique se durcit. Les contenus ont pris désormais l’ascendant sur les matériels. Qui va emporter cette bataille qui fait rage sous nos yeux ? Les opérateurs téléphoniques, les fournisseurs d’accès, les nouveaux acteurs de l’Internet ? Le client final tranchera en fonction de la valeur d’usage, la simplicité d’utilisation et le bénéfice obtenu.
Comme chaque année, le rapport DigiWorld 2007 publié par l’IDATE nous éclaire sur ces enjeux. « En 2006, les marchés du DigiWorld ont atteint 2 600 milliards EUR, en progression de 5,8% par rapport à l’année précédente « , indique le rapport qui note que ce chiffre est en deçà de la progression du PIB mondial en valeur courante (6,3%). Le ralentissement est donc bien là. Les services de télécommunications connaissent  un lent tassement partout dans le monde.
Et le trouble s’installe. Les acteurs traditionnels des télécoms cherchent un nouveau positionnement. Les marchés des mobiles étant relativement saturés , chacun recherche de nouvelles ouvertures. Il faut rapidement les trouver. Ne serait ce que parce que la Chine et l’Inde sont prêtes à s’engouffrer sur de futurs marchés nés de la convergence numérique. Durant le seul mois d’octobre 2006, le nombre d’utilisateurs de mobiles en Inde a augmenté de 6,7 millions ! Et, comme nous l’avons souvent écrit, le mobile risque d’être la télécommande domotique de demain . Au cours de l’année 2006, Il se sera vendu plus d’un milliard de téléphones mobiles soit quatre fois plus que d’ordinateurs, près de vingt fois le nombre de téléviseurs à écran plat… Et c’est bien ce rapport qui est intéressant et important pour mesurer l’ampleur des mutations technologiques. Observons avec vigilance ces mutations, en particulier celles qui tournent autour de la « maison numérique » dans laquelle le petiot boitier portable que nous avons quasiment tous dans la poche pourrait jouer un rôle majeur en proposant des services à valeur ajoutée sur mobile qui s’imposeraient rapidement par leur valeur et bénéfice d’usage.
Bruno de Latour

Cette septième édition du rapport DigiWorld rassemble des données sur les mutations du monde numérique, rarement mises en perspective dans un même volume, à la lumière

dn212g