L’Autorité de régulation des télécommunications (ART) vient de rendre publique de nouvelles mesures visant à assouplir les conditions d’utilisation des réseaux sans fil Wi-Fi. A compter du 25 juillet 2003, l’ouverture de tels réseaux au public n’est plus soumise à l’autorisation du ministère de la Défense. 58 départements avaient reçu une autorisation, depuis le 3 février 2003. Aujourd’hui, elle est étendue à l’ensemble du territoire français. Le déploiement de réseaux Wi-Fi pour les usages privés (entreprises, particuliers) ne nécessite toujours aucune démarche particulière. Une simple déclaration auprès de l’ART suffit. En revanche, l’Autorité maintient la limitation de puissance d’émission des réseaux Wi-Fi, en invoquant les risques de brouillage avec les appareils de communication militaires. La puissance ne doit pas dépasser 100 mW (bande de fréquences de 2 400 à 2 454 MHz). Ce plafond passe à 10 mW sur la bande de fréquences de 2 454 à 2 483 MHz (en extérieur uniquement). En pratique, la portée des émetteurs Wi-Fi est limitée à moins de cent mètres.