Une contribution sur le numérique a été préparée par François Loos, ministre délégué à l’Industrie et présenté lors du Conseil télécommunications de ce 8 juin à Luxembourg. Ce document contient des propositions d’actions très concrètes dans les télécommunications au plan européen et constitue une base de réflexion ouverte en vue d’accélérer la promotion de l’économie numérique en Europe.

Cette Contribution française, qui sera transmise avant l’été aux homologues européens du Ministre, s’inscrit dans la ligne de la démarche menée par la Commission Européenne à travers la stratégie i-2010.

L’importance des télécommunications est telle que la France suggère que les Etats membres mettent collectivement de manière prioritaire l’accent sur quelques actions et projets qui s’insèrent dans le cadre de cette stratégie, afin qu’elle se traduise rapidement sur le terrain par des actions visibles de nos concitoyens. Ce document comporte quatre grands axes auxquels se rattachent les actions proposées :

• Créer les conditions favorables pour le déploiement des infrastructures et des services du futur :

Exemple d’action : promouvoir rapidement la télévision mobile en favorisant une norme commune en Europe, et accélérer le déploiement de la télévision numérique terrestre.

Assurer l’accès de tous à la société de l’information :

Exemple d’action : couvrir les zones peu densément peuplées et reculées, et développer des formations des jeunes au respect de la propriété intellectuelle sur Internet.

Promouvoir la diversité culturelle en développant les contenus numériques européens :

Exemple d’action : créer de la bibliothèque numérique européenne, et promouvoir le jeu vidéo européen.

Accroître l’effort de R&D dans les TIC :

Exemple d’action : développer les technologies de base pour les RFID (composants électroniques qui permettent d’identifier des objets par radiofréquence), et le commerce à partir des téléphones mobiles.