Les progrès fabuleux de la miniaturisation associés aux technologies RFID vont permettre à des millions d’objets de communiquer entre eux. Dans quelques années, le Net sera devenu une gigantesque agora où l’être humain se retrouvera en minorité. Car les objets, appareils et autres matières inanimées s’y bousculent désormais à l’entrée. Une nouvelle domotique en perspective, grâce à la « communication ambiante ». Le futur protocole IPv6 est censé répondre à l’afflux vertigineux de demandes d’adresses Internet.

Dans le rapport « The Internet of Things » l’Union internationale des Télécommunications (UIT) mets en perspective l’émergence de cette nouvelle « communauté ». Un monde qui verra demain le réfrigérateur dialoguer avec l’hypermarché local, la machine à laver interroger les vêtements qu’on lui confie, et les véhicules composer avec leur environnement immédiat, qu’il soit fixe ou mobile. On parlera alors de domotique communicante. Le dénominateur commun de ces objets communicants : le sans-contact, grâce aux puces RFID : des composants disposant de capacités d’identification par radiofréquences. Des puces qui permettent la collecte de données, et donc leur traitement. Si l’on y ajoute des capteurs sans fil (thermiques, physiques, chimiques, magnétiques,…), ces composants deviennent intelligents ou à tout le moins, communicants. Ils peuvent donc prendre l’initiative d’adresser une instruction via un réseau local, que l’on peut supposer lui-même relié au Net. L’homme se retrouverait alors à la périphérie d’une immense galaxie d’objets, de machines dialoguant en permanence entre elles, chuchotant dans notre dos. Son rôle se bornant à celui d’un simple émetteur ou destinataire…

En dehors du secteur de la maison communicante, de la domotique, bien d’autres secteurs sont visés : la sécurité nationale, l’agriculture, l’armée, le commerce de détail … Car demain, un simple grain de poussière pourrait ainsi être tagué. On prévoit q’à l’horizon 2008, il y aurait entre 10 et 20 milliards d’objets porteurs d’étiquettes RFID.

Lire l’article page 8 “L’Internet des objets” dans Domotique News n°198 et sur http://www.itu.int/osg/spu/publications/internetofthings/