On en parle, on en parle, elle arrive dans nos immeubles, remonte le long des murs, frappe à la porte, traverse nos couloirs ..arrive jusque dans nos chambres… mais savons-nous exactement ce qu’est une fibre optique, ce “cheveu de lumière” ? de quoi est -elle composée ? Nous inaugurons une nouvelle rubrique ” les dessous de la domotique”… (dites nous si vous l’appréciez ?)
Dans un simple câble de 16mm de diamètre, il est possible de loger 720 fibres ; chaque fibre permettra un débit quasi illimité et, au démarrage, un débit de 100Mbit/s symétrique.
-La fibre est environ cinq à dix fois plus économe en volume occupé dans le génie civil que les anciens câbles en cuivre ; ainsi un câble optique de 144 fibres a un diamètre de moins de 10 mm
-Grâce à une « alchimie » savante entre les différents types de verre et d’enveloppes protectrices, les industriels arrivent aujourd’hui à rendre souples les câbles de fibres, ce qui leur permet de suivre les murs, les plinthes, de subir des torsions importantes, alors même que la fibre optique reste faite de verre, un matériau pourtant fragile et cassant.
-Compte-tenu de la finesse d’une fibre,(on l’appellait “le cheveu de lumière”) l’épaisseur d’un câble n’est pas proportionnel au nombre de fibres qu’il contient : ainsi un câble de 36 fibres a environ 7 mm de diamètre, un câble de 144 fibres environ 10 mm, et un câble 720 fibres, environ 16 mm. Le quadri-fibres ne nécessite donc pas quatre fois plus de câbles, mais seulement un câble 1,5 fois plus large, câble restant très mince et de dimension sensiblement inférieure à celle de la boucle locale en cuivre.