Cela fait plusieurs années que l’on fantasme sur un accès internet via les lignes électriques. Tout le monde y gagnerait : les compagnies électriques bénéficieraient d’une source potentielle de revenus supplémentaires. Les utilisateurs auraient la possibilité d’avoir ‘tout en un’. Sept entreprises américaines ont été chargées par la Federal Communications Commission (FCC) de conduire des tests dans une douzaine de zones à travers le pays. Parmi les différentes approches étudiées, certaines prévoient l’utilisation des fils électriques que dans le cadre d’un réseau domestique, toujours relié à l’extérieur par le câble ou le téléphone. Les plus ambitieuses envisagent la desserte des informations via de petites centrales électriques réparties sur l’ensemble du territoire. Les obstacles technologiques et le coût restent importants. Si les compagnies électriques persistent, c’est parfois moins avec l’objectif d’un usage grand public que celui d’un avantage pour l’entreprise : il serait en effet intéressant pour les industriels de contrôler à distance les compteurs électriques plutôt que de dépêcher des agents dans chaque foyer.