Barack Obama a déjà choisi ceux qui seront en charge des nouvelles technologies dans son équipe. La première des deux responsables high-tech, Sonal Shah (ex-vice-présidente de Goldman Sachs) travaille actuellement pour l’équipe de développement de Google.org, division « philanthropique » du géant du moteur de recherche. Une entité qui a établi pour le candidat Obama un plan de migration des Etats-Unis vers les énergies renouvelables. Sonal Shah a expliqué à la publication indienne Rediff.com qu’elle s’occuperait entre autres de l’innovation technologique : « Nous parlons d’un gouvernement du 21e siècle, mais il faut réfléchir à la façon de le créer. »

Le second chargé des technologies de Barack Obama est Julius Genachowski, vétéran de longue date de l’économie Internet et de la politique technologique de Washington. Il a fait partie de ceux qui ont mis l’accent sur la high-tech dans la campagne démocrate, selon le Washington Post, et devrait aider le futur président à choisir les membres de son gouvernement. Les deux hommes se connaissent depuis les bancs de Harvard.

Un prochain site Internet baptisé Change.gov. devrait voir le jour prochainement.