Selon les promoteurs de la norme KNX, celle-ci permettrait d’abaisser très sensiblement les consommations d’énergie.
Partant du principe que les bâtiments sont responsables de 43% de la consommation d’énergie, KNX remplirait les exigences requises en termes d’efficacité énergétique selon la norme EN 15232 dans le secteur de l’automation du bâtiment. Un contrôle intelligent de la gestion technique du bâtiment réduit la consommation énergétique et sensiblement les frais d’utilisation qui y sont liés.Ce sont tout particulièrement les fonctions domotique, d’automatisation combinant différents systèmes, qui débouchent sur de grandes possibilités d’économie d’énergie. Des fonctions possibles qu’à l’aide d’une gestion moderne de la technique du bâtiment sur la base des systèmes de bus et de communication.
Les tests opérés par l’Université de Brème prouvent l’efficacité de la technologie KNX dans la gestion de l’énergie. Reste à le vérifier…