C’est une cellule de globule rouge artificiel. Un élément appartenant à l’ère post-biologique, sur lequel travaille dans le plus grand secret les chercheurs de Microsoft à Redmond. Il s’agit de la construction d’une nanomachine de 1 micron avec le but de remplacer les cellules des globules rouges. Elle disposerait de 236 fois plus d’oxygène / unité de volume qu’une cellule classique. 18 milliards d’atomes, avec un nano-calculateur intégré. Secret.

Plus de renseignements sur :www.KurzweilAI.net