Selon la dernière étude du cabinet ABI Research, le marché global du RFID connaîtrait une croissance annuelle de 15 à 20%. Du fait notamment de l’important déploiement de cartes d’identité et passeports intégrant cette technologie, mais aussi de la billetterie et du paiement sans contact. La technologie RFID permet à une puce de la taille d’un grain de riz d’être alimentée et ainsi de communiquer par ondes radio certaines informations lorsque celle-ci est placée à proximité d’une borne réceptrice. L’Institut s’attend à ce que le RFID génère un chiffre d’affaires de 9,8 milliards de dollars pour 2013. Malgré la crise, le dynamisme du marché se maintient à l’heure actuelle, et aucun ralentissement n’est à noter au niveau des investissements et des contrats pour le moment. Ce que confirment les principaux acteurs du marché, mais il sera nécessaire de rester vigilant dans les mois qui viennent. A noter que la technologie RFID est de plus en plus utilisée par les amateurs de domotique pour coordonner certaines actions, comme en témoigne le nouveau produit Miror.