Tous nos appareils électroniques portables manquent d’énergie. Pour essayer d’aider les pauvres consommateurs toujours à la recherche de piles, un groupe d’entreprises a décidé de lancer des recherches dans ce domaine. La technologie qu’utilisent les piles n’a pas connu d’avancée majeure depuis une décennie, mais leur capacité a augmenté au rythme de 6 à 10% par an. Il reste que les piles classiques sont très sensibles aux températures élevées et aux surcharges. Les analystes du Gartner Group estiment que le marché de l’énergie rechargeable pourrait atteindre neuf milliards de dollars dès 2006. Des entreprises comme Hewlett-Packard ont décidé de se concentrer sur la réduction de la consommation et le développement de piles à combustibles. Tandis qu’IBM cherche à développer des microprocesseurs et des logiciels plus économiques. Pour sa part, Intel compte sur ses puces Centrino qui permettent un accroissement de l’énergie contenue dans les piles. MobileWise de Palo Alto (Californie) commercialise déjà son bloc mobile permettant de recharger les piles grâce à la technologie sans fil. Intemec Technologies et MTI MicroFuel Cells ont conçu des piles à combustible utilisant le méthanol. Enfin, Valence Technology d’Austin (Texas) optimise les piles classiques.