Alors que le marché est en décroissance, que les études sont sceptiques pour les années à venir le constructeur Coréen entre en force sur les marchés de l’éclairage et de la climatisation et ouvre un laboratoire européen en France.

L’offre domotique de LG Electronics est prête. L’Espagne en dispose déjà. En France, c’est la division Air Conditioning qui la commercialisera et en assurera la promotion. Avant le lancement de HomNet, le constructeur Coréen entend devenir un acteur majeur sur le marché mondial des solutions de chauffage, de climatisation et des énergies renouvelables. Il souhaite de­venir rapide­ment un leader du confort global que ce soit à la maison ou au bureau. Ob­jectif de chiffre d’affaires : 120 millions d’eu­ros d’ici 2014. C’est le pari que doit relever la division Climati­sation qui a du révolutionner son Business modèle, créant une nouvelle entité « Energies Renouvelables » (ENR). Elle va proposer une solution globale énergétique (solutions de chauffage basse consommation, panneaux solaires et éclairage.) Afin que l’offre corresponde parfai­tement aux attentes des consommateurs européens (et que les produits fonctionnent), une maison expérimen­tale a été conçue pour analyser la performance des produits, maîtriser ses dépenses en énergie et préparer les solu­tions énergétiques. Le laboratoire LG EnergyLab, (voir page 4) va aussi permettre au constructeur de répondre aux prochaines régularisations thermiques (RT2012).

Incontestablement LG Electronics a un coup d’avance sur son grand rival Samsung. A eux deux ils dominent les marchés mondiaux de l’électronique grand public, mais aussi ceux de la téléphonie et de l’électroménager. Il restait une faille. Ils étaient tous les deux absents des marchés de l’éclairage LED et PLS et du solaire. LG dégaine le premier. Avec une approche écologique globale en entrant sur le marché des énergies renouvelables. Quatre critères clés pour ces nouveaux produits : la technologie, l’efficacité, la protection de l’environnement et le service. Et un slogan choc « Life is Good… when it’s Green ». D’ailleurs le CEO Yong Nam a été très clair en s’adressant à ses action­naires. « Notre croissance doit être verte et nous allons investir 20 milliards de Won Coréen (en­viron 200M€) dans le business vert d’ici 2020. » Désormais les leaders de l’éclairage vont devoir affronter un redoutable concurrent dont les premiers produits LED et PLS (Plasma Lighting system) sont prêts. Des produits efficaces, consommant de 20 à 80% moins que les éclairages traditionnels avec une durée de vie de 5 à 10 fois supérieure (45 000 heures pour le LED, et 20 000 heures pour le PLS). LG Electronics a prévu la création de 100 postes en 2 ans, soit une structure de 140 personnes au sein du siège français et de ses antennes régionales pour assurer la distribution de ces nouveaux produits. Il en sera de même dans quelques mois, lorsque le géant Coréen annoncera le lancement de son offre domotique. Là encore, les regards sont fixés sur son rival .
249