La géolocalisation « indoor », c’est-à-dire à l’intérieur des bâtiments, est l’objet de beaucoup d’attention car elle ouvre à la voie à de nombreuses applications. Google propose déjà un tel service dans certains lieux via Google Maps. Apple s’y intéresse également via l’acquisition de la start-up WifiSLAM. Crée il y a deux ans, cette dernière a développé une technologie grâce à laquelle les applications mobiles peuvent localiser un smartphone à l’intérieur d’un bâtiment avec une précision de 2,5 mètres en se servant des signaux WiFi disponibles. L’un des cofondateurs de WifiSLAM est un ancien ingénieur logiciel de chez Google. Apple n’a pas indiqué le montant de la transaction mais le Wall Street Journal dit tenir d’une source proche du dossier qu’il s’élève à 20 millions de dollars. Reste à savoir de quelle manière la technologie WifiSLAM sera utilisée par Apple qui pourrait choisir de l’intégrer directement dans iOS ou de la réserver aux applications de son écosystème.