Efficacité énergétique : un enjeu clé pour les entreprises

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

l’Ifop a mené une étude en partenariat avec Legrand, afin de mesurer la sensibilisation des salariés et des dirigeants d’entreprises du secteur tertiaire à l’efficacité énergétique dans leur entreprise.


Le développement durable et la préservation de l’environnement constituent un enjeu majeur, tant auprès des salariés (89%) que des dirigeants (80%). C’est l’un des enseignements de l’étude que vient de conduire l’IFOP. L’efficacité énergétique est en effet considérée comme une opportunité pour la plupart des dirigeants (65%) et des salariés (63%). Leur intérêt pour la protection de l’environnement est notamment motivé par deux raisons :
• La réduction des coûts de fonctionnement de l’entreprise (65% des dirigeants, 60% des salariés) ;
• La valorisation de l’image de l’entreprise (31% des dirigeants, 25% des salariés). Les réglementations engagées depuis une dizaine d’années viennent s’ajouter à la crise financière, et le développement durable en ressort renforcé. Les 401 dirigeants et les 802 salariés du tertiaire interrogés démontrent que la prise de conscience est réelle et les intentions claires. Les entreprises doivent réduire leurs coûts, en particulier de dépenses énergétiques. La protection de l’environnement et l’efficacité énergétique sont considérées comme une opportunité pour l’entreprise, tant par les dirigeants (65%) que par les salariés (63%). 83% des salariés déclarent souhaiter s’impliquer dans les initiatives valorisant les bons comportements en matière de consommation énergétique. Pour les dirigeants, c’est le remplacement de l’éclairage qui constitue une priorité à 45%. Plus particulièrement, pour les dirigeants d’entreprises occupant des bâtiments BBC2 ou HQE3, on relève une sensibilité plus marquée aux mesures permettant de réduire la consommation énergétique: 40 % d’entre eux souhaitent mettre en place un dispositif de programmation des prises de courant, ou encore la mise en place d’un système d’allumage et d’extinction automatique de l’éclairage. 89% des salariés ont le sentiment d’avoir adopté des comportements pour réduire leur consommation d’énergie dans leur quotidien : l’extinction des lumières et des appareils électriques apparaissent en tête des bonnes pratiques.

La dimension financière


C’est la principale motivation chez les dirigeants (65%) comme chez les salariés (60%). La dimension financière constitue le moteur des économies d’énergie. Les entreprises sont pleinement conscientes des retours sur investissements rapides générés. L’évaluation globale de la mise en place d’actions concrètes en matière d’efficacité énergétique reste mitigée.
Les dirigeants donnent une note de 5,3/10 à leur entreprise et les salariés, plus sévères encore, administrent une note de 4,7/10. Les 3/4 des entreprises (77% des dirigeants) déclarent mener une politique incitative en faveur de l’efficacité énergétique. 62% des salariés ne se sentent pas encouragés dans ce domaine. Il reste encore un long chemin à parcourir et des actions de démonstration sont plus que jamais nécessaires pour convaincre.
Bruno de Latour

2" eme année de parution pour cette publication mensuelle distribuée dans les pays francophones par abonnement.

Domotique News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherche

Recherchez un article par mot-clé:​

Le mensuel

Domotique News, éditée depuis 1988, est la première lettre des espaces de vie intelligents en Europe.

Vous voulez découvrir un exemplaire de notre revue et rejoindre nos newsletter?

Suivez-nous sur les réseaux

Articles récents

Commentaires récents

Rejoignez notre newsletter

Et recevez nos actualités, directement dans votre boîte mail !

Retour haut de page