Hitachi, Matsuhita et Toshiba ont conclu récemment un accord pour la création d’une entreprise commune de production d’écrans plats de grande taille. L’investissement prévu, pour cette usine, qui fonctionnera à partir de janvier, est de 830 millions d’euros. Les trois grands groupes japonais d’électronique espèrent ainsi renforcer leur compétitivité par rapport à leur concurrents Sharp et Samsung.