Le plan de relance  de l’économie française présenté en conseil des Ministres le 5 mai prévoit les premières mesures liées au numérique, mais seulement 3% de ce plan de relance seront consacrés au numérique. Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat au développement de l’Economie numérique a mis l’accent sur le déploiement du très haut débit. La Caisse des dépôts et consignations devra consacrer 250 M€ par an sur trois ans et prendre l’initiative de mobiliser des acteurs sur le terrain afin de doubler l’objectif, de 4 à 8 millions, du nombre de prises en fibre optique d’ici à 2012. Autres mesures : “le domaine de l’innovation et les usages” avec des appels à projets, dotés de 50 M€ au total. Tandis qua été prévu un volet numérique prévoyant 20 M€ pour des projets “permettant la mise en place de solutions collaboratives dans le domaine des services mobiles et de l’accès aux données publiques”. Au total, le volet numérique représente donc 800 M€ sur un plan de relance de 26 Md€, soit 3% des dépenses. Aucune mesure enfaveur des seniors, aucune mesure en faveur des foyers défavorisés ( qui serait créatrice d’emplois), aucune mesure pour la Maison Numerique (ou la domotique) qui pourtant semblait interéssée la Ministre.