Gérer la domotique dans une seule application et sur un seul appareil : l’iPhone. Le discours-programme de la conférence annuelle WWDC
(Worldwide Developers Conference) d’Apple à San Francisco avait des allures de petit Livre Rouge du Smart Home. Une cinquantaine d’entreprises s’étaient déjà ralliées à la firme de Cupertino espérant que leur offre domotique serait compatible… Et ainsi recevoir la précieuse étiquette, signe de compatibilité Home Kit. Le marketing choc, précis, convaincant, proche des usages, est séduisant (nos illustrations). Le coup d’envoi sera donné
en juillet prochain (version finale disponible gratuitement cet automne sur Mac$ App Store), avec la disponibilité d’iOS 10 avec une pléiade d’innovations. Certains apprécieront la commande vocale d’appareils connectés compatibles HomeKit via Siri : « Allume la lumière » ou « Règle la température sur 20 degrés ». Heureux ceux qui auront réussi à faire homologuer leur thermostat ( Netatmo, Nest..) leur éclairage (Philips), leur domotique orientée sécurité (MyFox…), leur caméra Wi-Fi (D-Link- série mydlink Home…). Ce sont des ventes internationales par milliers d’unités garanties. « Nous avons collaboré énergiquement avec Apple pour offrir une expérience de maison connectée unique qui répond aux besoins réels des utilisateurs. Nous sommes ravis que les familles du monde entier aient désormais un moyen facile et sûr de surveiller leur maison grâce à la nouvelle caméra de D-Link compatible avec HomeKit et à l’application Home d’Apple sous iOS 10. », avoue Marilyne Michel, Country Manager de D-Link France. Ralliez-vous à ma pomme ! Inconvénients pour l’usager : il faut posséder un Iphone pour être compatible Apple Homekit. Tout le monde ne dispose pas dans sa poche de cette télécommande universelle. Inconvénients pour l’éditeur : existera-t-il un marché pour une application d’un éditeur pas connu du grand public, pas forcément facile à configurer, pas intégrée dans le lanceur rapide de l’iPhone ? Avantages : Facilité de mise en service. Et d’utilisation. Certainement la clé du succès. Ne jamais oublier que l’usager ne veut pas vivre dans un univers complexifié par une domotique non fiable. En attendant la
nouvelle annonce imminente de Google, lors de la Google I/O dans quelques jours puisqu’une conférence aura pour sujet les produits Nest. Une bataille de Titan est en train de se jouer sur notre marché. Avec Home, Apple veut clouer le bec à SmartThings et Amazon.
Bruno de Latour
* Philips Hue, Netatmo, Logitech, MyFox, IDevices, Parrot, Smappee, Withings, Nest, Flir, Canary…