LEA, une entreprise bretonne spécialisée dans les filtres ADSL, présente depuis novembre 2002 l’Elektra EU 3010, une passerelle ADSL Internet grand public permettant de créer un réseau résidentiel via les prises électriques. La passerelle, compatible avec les normes de réseau électrique européennes, devrait être commercialisée au début 2003 avec des adaptateurs USB ou Ethernet sur prise électrique pour raccorder les postes clients.

En l’état de la technologie, le débit du réseau interne est de 14 Mbit/s (environs 8 Mbit/s efficaces) partagés entre l’ensemble des postes, soit un petit peu plus que ce qu’offre un réseau 802.11b (environs 6 Mbit/s efficaces). Selon le constructeur, le prix d’une passerelle et de deux adaptateurs devrait être d’environ 500 €, chaque adaptateur supplémentaire étant facturé environ 80 €.

Easyplug, filiale de Schneider Electric et de Thomson, mise sur la technologie DS2 (transmission haut-débit par courants porteurs, débit théorique de 45 Mbit/s) pour des applications à domicile mais aussi sur le réseau public d’électricité. La société, basée à Meylan, près de Grenoble, propose une gamme d’équipements complets pour la desserte de la boucle locale (45 Mbit/s partagés sur une distance maximale de 700 m) mais aussi pour la constitution de réseaux à domicile (45 Mbit/s partagés). Les équipements sont actuellement commercialisés aux Etats-Unis, et pourraient arriver en Europe dans les prochains mois.

IMMOTEC aurait-il l’intention de relancer l’I.C.C d’EDF ? On ne peut s’empêcher d’y penser en découvrant les premiers produits courant porteur pour immeubles collectifs. D’abord le portier ADOMIS et son terminal domestique CPL. Le serveur de pied d’immeuble …. (Ce serveur serait commercialisé entre 2000 et 3000 euros)