On annonce souvent avec tambours et trompettes l’arrivée de leaders de l’industrie, mais leur départ est nettement plus discret. Ainsi pour INTEL
qui vient de mettre en place un plan important de suppression de postes. Pratiquement toute la R&D dans l’Hexagone est abandonné.Six centres de R&D d’Intel vont être fermés: deux centres à Valbonne et Sophia Antipolis (366 CDI supprimés), ainsi que Toulouse (274 CDI supprimés), et Aix-en-Provence (35 CDI à Meyreuil), ainsi que Nantes (13 CDI ).