Alors que l’on dépasse dorénavant les 100 millions de connections Internet a haut débit à travers le monde, l’Ofcom (Office of Communications), organisme de régulation des Communications, annonce que le Royaume-Uni a atteint la barre des 3 millions d’abonnés. En mai 2002, on ne comptait que 500000 utilisateurs d’accès haut débit.

Cette forte croissance du nombre d’accès haut débit est notamment due à la facilite d’accéder à l’ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) grâce a BT (British Telecom). En effet, on estime aujourd’hui que le nombre de connections ADSL est trois fois plus important que le nombre de connections par câble. Chaque semaine, plus de 40000 nouvelles connections seraient réalisées.

Toutefois, on peut émettre quelques réserves sur les chiffres annoncés, puisqu’ils incluent l’ensemble des débits entre 128 kbit/s et 2 Mbit/s, et cette limite basse n’est pas considérée par certains comme un accès large bande.

David Edmonds, directeur général de Ofcom, explique que le haut débit est la technologie qui a émerge le plus rapidement ces dernières années. ” Le large bande transforme la façon dont les gens et les entreprises appréhendent Internet. Dans les cinq dernières années, Internet est passe d’une utilisation marginale a une utilisation de masse, avec maintenant la moitié des particuliers et les deux tiers des entreprises connectés. ”