Première mondiale : France Télécom expérimente dans ses laboratoires des systèmes de transmission de type VDSL2 offrant des débits sur cuivre allant jusqu’à 100 Mbits/s

En juin dernier, France Télécom démontrait lors du Premier Salon Européen de la Recherche et de l’Innovation que la télévision haute définition sur cuivre n’était plus un rêve, grâce à la maîtrise de la montée en débit des réseaux et des techniques de compression. Aujourd’hui, elle va encore plus loin, en expérimentant au sein de ses laboratoires des systèmes de transmission VDSL2(1) . Cette technologie, basée sur la modulation DMT (la même que celle utilisée par les technologies ADSL et ADSL2+), a été conçue afin de pouvoir transmettre jusqu’à 100 Mbits/s de données en réutilisant les câbles téléphoniques classiques. Pour pouvoir garantir un tel débit, la bande de fréquence a été étendue jusqu’à 30MHz.